Logo bar à vin vegan bordeaux

La vinification (pour les nuls) !

Nous buvons tous du vin, mais savons-nous réellement comment ce doux breuvage est produit ? La production du vin s’appelle la vinification.

Nous vous l’avons résumé en 7 étapes !

1 – La vendange

Quand les raisins sont à maturation (quand ils sont mûrs) il faut les vendanger. La première étape est donc de ramasser la vigne. Elle peut soit être récoltée à la main par des vendangeurs, soit à l’aide de machine à vendanger. Certains viticulteurs préfèrent le faire à la main, car les machines peuvent abîmer les raisins ou parfois certaines parcelles n’ont pas la place nécessaire pour les faire passer entre leurs rangs. Une fois les raisins ramassés, ils sont triés en grappes et les raisins pourris ou pas suffisamment mûrs sont écartés.

Vous suivez ?

2 – Le foulage et le pressurage

Il s’agit ici de l’écrasage des raisins à l’aide de presses mécaniques. On obtient alors ce qu’on appelle le moût, un jus de raisin fraîchement pressé contenant les peaux, les graines et les débris solides. Dans la fabrication de vin blanc, le viticulteur presse immédiatement ses raisins pour séparer les peaux du jus.

À l’époque, les vignerons écrasaient les raisins avec les pieds dans de grandes cuves, apparement ça donne du goût 😉

3 – La fermentation alcoolique

Une fois ce jus obtenu, il commence à fermenter. Les viticulteurs insèrent alors des levures dans le vin en fermentation jusqu’à ce que tous les sucres se soient transformés en alcool.

Jusqu’ici, rien de bien sorcier !

4 – Le décuvage

Après fermentation, le vin est écoulé pour séparer le liquide des peaux et pépins. Il en résulte du vin de goutte contenant le jus, et le vin de presse qui contient le marc pressé pour en récupérer le jus.

Ces deux vins sont maintenant assemblés.

5 – La fermentation malolactique

Après le décuvage, les vins fermentent une deuxième fois grâce aux bactéries présentes qui transforment l’acide malique en acide lactique. Le vin est alors moins acide et plus stable.

Sans cette fermentation, le vin serait difficilement buvable. 

6 – La clarification

C’est lors de cette étape que nous verrons si un vin est vegan ou non. Elle consiste à retirer les résidus solides présents dans le vin pour le “lisser”. Une fois le produit fermenté, il peut être clarifié de deux manières : à l’aide d’une colle animale, végétale ou minérale, ou par filtration.

Parfois, comme pour certains vins vegans, cette étape est ignorée et il n’est pas clarifié. 

7 – La maturation et la mise en bouteille

Ce sont les dernières phases de la fabrication d’un vin. Après la clarification, le vin peut soit être mis directement en bouteille soit continuer à vieillir en cuve en acier, céramique ou en fûts en bois avant la mise en bouteille.

Le vin peut maintenant être vendu dans l’état ou vieillir encore en bouteilles. 

Alors, c’est pas si sorcier ! 😉

Chez Raisin de Plus nous pourrons tout vous expliquer encore et encore et encore !

Rendez-vous d’ici quelques mois …